Bibliographie sélective favorisant à la fois l'intériorité et le sentiment d'une identité terrienne

0 votes
253 vues
posée par Delaval Tétard déjanté (26 points) 25-Novembre-2018 dans cercle-enthousiasme

Je souhaiterais que l'on puisse avoir une rubrique: bibliographie sélective, dont le but serait de favoriser la compréhension du triple caractère de chaque personne : individu, membre d'une société, membre d'une espèce.(Edgar Morin)

Je pense que c'est fondamental comme prise de conscience. 

Je l'avais déjà évoqué dans le sujet ambassadeurs de la fraternité et je pense qu'il faut insister sur cela.

C'est magnifique d'entreprendre beaucoup de projets qui vont dans le sens d'établir un monde meilleur et c'est d'autant plus faisable lorsqu'on a intégré dans son identité personnelle: son identité d'individu, son identité sociale et son identité terrienne.

Je propose donc de créer une bibliographie sélective où chacun listerait une liste de 10 ouvrages maximum. 

Car la multiplicité des livres, la multiplicité de projets engendre naturellement un éparpillement, une dispersion et peut engendrer une perte des priorités.

De plus, l'idéal serait que chaque personne qui donne une liste l'ait vraiment recherchée: que chacun des livres lus aient eu un impact significatif sur son équilibre personnel et sa prise de conscience de vivre une même communauté de destin avec tous nos compatriotes (Terre-Patrie)

Ne sachant comment créer moi-même une rubrique, je donne ci-après la liste que j'ai composée:

Intériorité -Développement personnel-Spiritualité

Méditer jour après jour . Christophe André

Deviens qui tu es. Michel Salamolard ( n'est plus publié mais on en trouve encore des exemplaires)

L'arc-en-soi. Denis Pelletier (n'est plus publié mais on en trouve encore des exemplaires)

Le meilleur de soi . Guy Corneau.

Les sept habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu'ils entreprennent. Stephen R. Covey

Lien individu-société-espèce

Savoir aimer en des temps difficiles. Les trois combats. Charles Rojzman. Nicole Rothenbühler.

Du je au nous : le meilleur de soi au service de tous. Thomas d'Ansembourg.

De la pensée à l'action. La personne au coeur du changement social. Brian K. Murphy.

Le code pour une éthique globale. Rodrigue Tremblay.

Les tisserands. Abdennour Bidar.

2 Réponses

0 votes
répondu par Delaval Tétard déjanté (26 points) 03-Décembre-2018

Je réponds à mon propre post pour éclairer le titre de cette idée.

Je vais citer Thomas d'Ansembourg dans son livre : Du je au nous. Le meilleur de soi au service de tous.

"Et si l'intériorité se révélait la condition d'accès inspirante à la bienveillance éclairée pour soi et pour l'autre, à la pacification intérieure et extérieure, à la confiance et au respect mutuel, à l'accueil des différences, à la solidarité, à la créativité, à la gestion non violente des conflits, à la capacité de transformer nos habitudes de pensée, nos systèmes de croyances et de réflexion ( et donc de transformer notre rapport à la vie, la nature et la terre) et à la disponibilité nécessaire pour devenir récepteur de Sens, et peut-être émetteur? Et si nous regardions alors l'intériorité comme la clé du bien-vivre ensemble, qui transforme et ouvre la voie d'un vrai changement social: l'intériorité citoyenne

[...] J'appelle intériorité cette capacité à prendre du recul ou à se retirer à l'intérieur de soi pour pouvoir s'observer, se mettre et se laisser mettre en question, pour laisser poindre les vrais enjeux, qui n'apparaissent que par paliers de conscience successifs. Il s'agit d'une disposition du coeur et de l'esprit cherchant à accéder à ses ressources intérieures et à sa capacité de transformation, sous l'inspiration et la guidance de cette sagesse intérieure accessible en chacun de nous et que chacun appelle comme il veut: l'Humanisme, l'Univers, l'Esprit, l'Etre ou Dieu, et ce, afin d'adopter en toute conscience l'attitude la plus juste.

[...]

Quelles que soient les circonstances qui se présentent, je peux témoigner de ce qui suit: Lorsque nous acceptons de nous impliquer dans un travail de conscience avec la patience, la rigueur et la confiance que tout processus d'apprentissage requiert, nous découvrons systématiquement ceci: la dispersion et la division se transforment en discernement et en unité de l'être; la violence des tensions intérieures, des culpabilités et des jugements se métamorphose en paix du coeur et en bienveillance; et la détresse, les peurs et les doutes se transforment en une confiance joyeuse et en don d'amour."

En souhaitant que les propos de Thomas d'Ansembourg laissent suggérer que l'intériorité est donc non seulement bienfaisante pour soi mais aussi une clé du bien vivre ensemble, et peut ainsi favoriser la mise en oeuvre de toutes les idées folles de crapauds et de tous les autres dans la bienveillance et dans la durée.

0 votes
répondu par Ghislaine Tétard déjanté (21 points) 27-Janvier
Salut

Oui intéressant comme idée… Je rassemble quelques titres et reviens.

Bienvenue à toi
Crapaud Fou

Vous avez une idée folle après avoir lu le manifeste du Crapaud Fou? Proposez-la ici et recueillez les opinions des autres crapauds fous.

Rejoignez aussi la mare aux crapauds pour des discussions en direct.
...