Des jeunes Geek cool vers les Séniors Bienveillants

+4 votes
2,645 vues
posée par alain.le.coq Batracien fou (319 points) 21-Septembre-2018 dans cercle-collaboratif
Bonsoir,

Je voudrais lancer un message à 2 générations:

Aux Jeunes Geeks (JG) qui souhaitent du naturel, du bien-être, du bio, qui souhaient être participatifs, partager leur savoirs sur la vie, sur comment se passer de cela ou de ceci, qui se posent des questions pensant que c'est la 1ère génération à se la poser!

Les Séniors (LS) qui sont perdus, car ça va trop vite pour eux, ils ne maitrisent pas les claviers, ne connaissent pas les URL/RSS/Snapchot/FB/Excel/Googl...le moindre papier ou démarche adm est tellement compliqué (même vendre un vélo sur le bon coin c'est le chemin de croix). Pourtant, ils ont toutes les réponses aux questions existentielles que se posent les JG! C'est drôle ça!

Et les JG ont toutes les réponses que peuvent se poser LS et tous les outils pour dédramatiser ce monde numérique qui enferme les plus fragiles (et pas ques les Séniors)! C'est drôle ça aussi!

Mince alors, c'est simple en apparence, mais comment remplir ce fossé? Comment créer des ponts entre ces 2 mondes (je suis d'accord que c'est un peu caricaturé), mais c'est tellement nécessaire pour tous!

COMMENT:

Peut-être que des collectifs de JG qui pourraient aller voir LS, lors des réunions de 3ème âge? Via des réunions organisées par les mairies, les paroisses (why not), des Assos, aux JG de faire l'effort au départ!

Toutes propositions seront intéressantes, il faut provoquer ces rencontres, car chaque personne le mérite.

En attente de vos commentaires

On peut lancer un débat sur #cercle-intergénérationnel

1 Réponse

0 votes
répondu par Caro Tétard fou (5 points) 27-Septembre-2018

Le problème c'est que sa existe déjà, les maisons de quartier par exemple aurait pu être des terrains propices à ces rencontres cependant rare sont les "JG" qui y vont. La question, je pense, c'est de savoir comment rendre le tout plus attrayant. 

Je me rappelle d'une super initiative de mon lycée qui nous avait invité à écrire les mémoires de personne sénior en maison de retraite. J'avais adoré le projet et avait vécu de très beau moment. Cependant nous n'avons était que très peu à participer. 

Pour le dire un peu vulgairement, les LS n'ont pas une très bonne pub. Et si je ne parle pas de les transformer en "papis stylé" peut être qu'amener ces générations à ce retrouver sur un thème qui les touche mutuellement amèrerait se contact. Un sujet qui pourrait les mettre sur un plan d'égalité pour commencer et non pas dans une situation de professeur-élève. Pour un JG cela peut sembler lourd de devoir expliquer à quelqu'un quelque chose qu'il a appris lui même et sans expérience pédagogique. 

Belle journée

commentée par alain.le.coq Batracien fou (319 points) 28-Septembre-2018
Je sais que ça existe sur le papier, mais peu dans les faits, ce serait cool quand même! Peut-être pas dans l'explication, mais dans l'aide/entre-aide
comme dans le film Le film "Moi, Daniel Blake" en parle bien, sous couvert de l'ineptie de la loudeur administratif, c'est bien l'accès au numérique dont il s'agit (et on y voit une vraie entraide inter-géné, inter-culturel, inter-social...)

Alors pourquoi ne pas imposer (politique et lois) une permanence municipale pour aider LS , du type écrivains publiques qui  prendrait en charge les demandes (admin, billets de train, de voyage, secu..., envoyer un mail), je vais laisser et message sur #cercle-intergénérationnel et aussi poser la questions au Groupement des Ecrivains publique (souvent constitués de bénévoles).

Merci, tes commentaires ont ouverts une autre porte

Bonne journée
Alain

Bienvenue à toi
Crapaud Fou

Vous avez une idée folle après avoir lu le manifeste du Crapaud Fou? Proposez-la ici et recueillez les opinions des autres crapauds fous.

Rejoignez aussi la mare aux crapauds pour des discussions en direct.
...