Emacs : un éditeur de texte avancé

0 votes
26 vues
posée par Rubujeto Crapaud déjanté (153 points) 21-Juillet dans Technologie

Écrire du texte, si vous utilisez un ordinateur, peut représenter la plus grande activité de votre journée : rédiger un document, un programme informatique ou un courriel… Très vite, le besoin d’utiliser un logiciel pour opérer sur du texte arrive : se déplacer, copier, rechercher, remplacer ou supprimer des caractères, des mots, des lignes, des phrases, des paragraphes ou la page entière. Ces actions sont possibles avec un éditeur de texte et peuvent souvent être effectuées plus rapidement avec un clavier, quand on connait les combinaisons de touches, qu'avec une souris ou un écran tactile.

                                                           Logo d’Emacs

C’est pourquoi je vous propose de découvrir Emacs, qui est un des logiciels libres du projet GNU. Emacs a la particularité d’être un éditeur de texte :

  1. avancé, car il peut faire beaucoup plus qu’une simple insertion et suppression de texte. Il peut contrôler des processus, indenter le code de vos programmes automatiquement, afficher plusieurs fichiers en même temps, et bien plus encore…
  2. auto-documenté, ce qui signifie qu’à tout moment vous pouvez utiliser des commandes spéciales, connues comme les commandes d’aides, pour décrire ce que fait une commande, quelles sont ses options ou pour trouver toutes les commandes qui sont en lien avec un sujet donné.
  3. personnalisable, parce que vous pouvez facilement modifier le comportement des commandes d’Emacs. Par exemple, si vous utilisez un langage de programmation dont les commentaires commencent par « (* » et se terminent par « *) », vous pouvez dire aux commandes d’Emacs, qui manipulent les commentaires, d’utiliser précisément ces chaînes de caractères. Pour prendre un autre exemple, vous pouvez redéfinir les commandes qui déplacent le curseur (haut, bas, gauche, droite) à n’importe touche du clavier que vous trouverez confortable.
  4. extensible, cela signifie que vous pouvez aller au-delà d’une simple personnalisation et créer entièrement de nouvelles commandes. De nouvelles commandes sont de simples programmes, écrits dans un langage de programmation appelé ELisp. Écrire une extension nécessite donc de programmer, mais même des personnes qui n’ont pas l’habitude d’écrire des programmes peuvent utiliser ELisp.

                                  

Assez bavarder et à vos claviers ! Je vous propose de :

  1. Installer Emacs
  2. Démarrer l’application
  3. Apprendre avec le tutoriel, proposé en page d’accueil
  4. Découvrir, plus tard, le langage ELisp en 15 minutes

Pour toutes questions ou si vous avez besoin d’aide, rendez-vous sur le canal #techos. Happy hacking !

Se connecter ou S'inscrire pour répondre à cette idée.

Bienvenue à toi
Crapaud Fou

Vous avez une idée folle après avoir lu le manifeste du Crapaud Fou? Proposez-la ici et recueillez les opinions des autres crapauds fous.

Rejoignez aussi la mare aux crapauds pour des discussions en direct.
...