Assez fous les crapauds pour passer du pas de côté au saut quantique ?

+3 votes
111 vues
posée par Patrick Crapaud dingue (94 points) 26-Mai-2018 dans Temporaire
Qui parmi nous, pour téléphoner, utilise le téléphone à cadran ?

Si on se mettait à jour, AUSSI, avec ce que nous permettent les sciences quantiques ?

Pour mieux comprendre notre monde, notre matière, notre corps, nos relations... pour augmenter nos capacités, mieux utiliser nos potentiels ... pour faire les tunnels... ! Et faire tomber le "mammouth"...

Je propose 2 liens en introduction que je considère des référents en la matière (mais que chacun saupoudre à sa guise quantique, comme chacun utilise les nouvelles technologies...).

J'espère votre participation pour que nous ne tombions pas chez les ringards.

Nassim :  https://www.youtube.com/watch?v=6k7vZ6lMgwY

Avec Gregg il y aura, je crois, des termes "spirituels", désolé pour les allergiques... : https://www.youtube.com/watch?v=eHe0UTJdVU4

2 Réponses

+1 vote
répondu par ldu5 Crapaud fou (33 points) 27-Mai-2018
Côté plus "pieds sur terre" et rigueur scientifique dans la balance, il y a le travail de recherche de Philippe Guillemant sur la double causalité.
commentée par Patrick Crapaud dingue (94 points) 27-Mai-2018
Merci beaucoup ldu5 pour ton apport !

Je ne connaissais pas Philippe Guillemant et son travail.
Je n'ai personnellement pas, de là où je suis, la capacité à juger ou jauger, classer "pieds sur terre" et rigueur scientifique.

Après un parcours rapide de son site, j'aime bien cette critique de son livre :
"Jurian Sterk, Etudiant en philosophie - L'amour éclot lorsque l'être admire l'univers: L'homme prisonnier du temps est victime d'un désenchantement, et d'une perte de ses facultés créatrices. Il perçoit le temps comme une contrainte immuable et fixe, qui l'emporte froidement vers une destinée inconnaissable. ... Heureusement, il y a une issue. La Théorie de la Double Causalité (TDC) nous expose ainsi cette issue : lorsque notre esprit est fermé à la magie du monde, et n'observe pas les synchronicités qui parsèment notre vie, il se restreint de plus en plus à une seule « direction », une seule branche dans l'Arbre de tous les possibles. Comme l'homme ne se connait pas, il n'est pas attentif à ses rêves profonds (sa destinée) il ne peut donc pas choisir la ligne de vie qui lui correspond mieux. Son conditionnement social l'amène à prendre une voie qui lui est fixée d'avance, au lieu de sortir des sentiers battus. Il n'est donc pas maître de sa vie, et n'émane d'aucun « amour » autour de lui. L'amour éclot lorsque l'être admire l'univers. En retour, l'univers lui apporte ce dont il a besoin. Cet échange dynamique ouvre les possibilités d'un enrichissement personnel véritable."
commentée par christin Batracien fou (289 points) 27-Mai-2018
Pas mal du tout! Effectivement, le tout matériel (énergie physique, matière, temps et espace physiques), signifie "nous n'avons pas d'existence propre, nous ne sommes que matière". Sacré mensonge - le maître mensonge, le laid mensonge, dirais-je. Si vous allez voir mes articles sur l'animisme pragmatique, je place la spiritualité au cœur d'une théorie écologique (nettoyer et réhabiliter la Terre). Le raisonnement double - spirituel et matériel - nous offre bien plus de perspectives et de solutions que le raisonnement barbare selon lequel "tout n'est que matière", y compris votre mère, votre père, vos enfants, vos bébés, et l'amour pour votre conjoint, etc, etc.
0 votes
répondu par christin Batracien fou (289 points) 27-Mai-2018
Enfin le spirituel arrive dans la discussion!
posée par Patrick Crapaud dingue (94 points) 28-Mai-2018 dans Temporaire Leçon de Volcan

Bienvenue à toi
Crapaud Fou

Vous avez une idée folle après avoir lu le manifeste du Crapaud Fou? Proposez-la ici et recueillez les opinions des autres crapauds fous.

Rejoignez aussi la mare aux crapauds pour des discussions en direct.
...