Et si on s'attaquait à un sujet concret ? Etudier l'e-Etat mis en oeuvre en Estonie pour bâtir une e-Europe ?

+3 votes
307 vues
posée par JeffDeBourges Tétard déjanté (29 points) 29-Décembre-2017 dans cercle-europe
Vous avez certainement entendu parler de la X-Road mise en place en Estonie, si ce n'est pas le cas suivez ce lien https://e-estonia.com/solutions/interoperability-services/x-road/.

Cette démarche attire divers états car elle est vue comme simplificatrice et économe en temps humain (et oui le sempiternel haro sur les fonctionnaires, leur nombre et leurs règles...auquel ne ne souscrit pas car c'est le politique la cause, pas les agents de l'état, mais ne nous égarons pas !).
Vu que le gain escompté (en Finlande) est estimé à 2% du PIB par an, vous pensez bien que notre PM Edouard Philippe s'y intéresse (https://jonathanrigottier.com/estonie-xroad/).
L'évangéliste le plus actif sur LinkedIn est Emmanuel PESENTI  (je vous laisse consulter son profil et retrouver ces différents post) mais il est très orienté "French Road".

Un de ses posts où on trouve la X-Road schématisée http://ea-is.blogspot.fr/2017/07/la-x-road-exigee-par-mon-fils.html

"French Road", quel dommage ! L'échelle à viser devrait être l'Europe !

Qui plus est, il est scotché sur la solution X-Road (développé par l'Estonie et la Finlande) et rejette tout idée de la solution UXP (un fork de la X-Road).

Pourtant la gouvernance de la X-Road est opaque, ils ne développent pas en agile et n'ont à priori toujours pas d'intégration continue. La primo-souche de cette X-Road date de 2001, ils ont du accumuler de la dette technique au profit des nouvelles fonctionnalités (un classique malheureusement en informatique).

Voir ce comparatif de Cynernetica entre X-Road et UXP https://cyber.ee/uploads/2017/09/comparison_of_x-road_and_cybernetica_uxp_1.2.pdf .

Bien sûr, à lire avec réserves car Cynernetica est partie prenante (donc forcément non neutre) et ce document date déjà de 03/2017 (donc cela a pu évoluer).

En quoi ce sujet pourrait intéresser un Crapaud Fou ?

- Donner une identité européenne au citoyens des pays qui compose cette Europe. Il me semble qu'un crapaud se sent plus européen que français/belge/espagnol etc... non ?

- Simplifier Erasmus par exemple

- Définir une gouvernance européenne de cette ossature permettant les échanges simplifiées avec cet Id-Card

Avec un consortium (style W3C, leur processus de recommandation est très performant) pour la standardisation et un "GIE informatique européen" (Houlà, la DILA va montrer les dents) pour les mises en oeuvre.

- La 1ère pierre pour faire naître une brique de "l'Europe de la défense" par collaboration des états membres autour de la sécurité informatique (qui me semble plus nécessaire qu'une "armée européenne")  ?

- La 1ère pierre pour faire naître un GAFAM européen ?

- Ouvrir le code source pour qu'il puisse être auditable par chacun et permettre des contributions externes (multilinguismes, faille détecté par un white-hat ....). A noter "UXP is a closed-source product"

- Partir sur un socle logiciel actuel et des méthodes de développement normales

Le têtard que je suis a essayé de s'introduire dans cette étude actuelle, a essayé d'ouvrir des horizons ... mais sans grand succès.
Peut-être qu'une cohorte avec quelqu'un qui aurait des entrées à Matignon ou dans l'entourage de Mounir Mahjoubi ?

3 Réponses

0 votes
répondu par eric Batracien fou (256 points) 29-Décembre-2017
edité par eric 29-Décembre-2017
Très Intéressant sujet. Je suis un non spécialiste juste un utilisateur et je suis toujours amusé par les acronymes fracassants qui accompagnent ce genre de projets (et la vie professionnelle en général) .

En Belgique on a https://www.belgium.be/fr qui tourne bien depuis pas mal d'années; de plus en plus de services et d'applis sont disponibles; l'e-ID est un fait acquis et en ce qui nous concerne moi et ma famille on ne doit plus se rendre sauf exception dans les administrations donc je dirais que 90 à 95% des services administratifs et civils sont couverts. Reste quelques problèmes d'interopérabilité entre les différents ministères et les différentes langues mais c'est sur la bonne voie. Bref, ça roule bien; de là à savoir si on a économisé quoi que ce soit en termes réels sur les dépenses de l'état, je n'en sais rien ...

Harmoniser au niveau européen, que ce soit x-machin ou un autre,  je n'y crois pas vraiment à court ou moyen terme. Trop de sensibilités et conceptions différentes de la qualité et de la gouvernance d'informations 'citoyennes'. On prendra le manque d'interopérabilité technique comme excuse pour ne pas harmoniser. Je l'ai vécu de très près pour les marchés financiers...

Trop d'opacité dans la concentration de données 'citoyen' + audit tracks : peut être un souci mais j'ai toujours un peu de mal à percevoir le danger réel lorsqu'il s'agit de données officielles...

Première pierre pour faire naître un GAFAM? Je vois pas trop... Les GAFAM sont des hyper business hyper envahissants et prédateurs donc je vois pas trop l'avantage pour l'europe si c'est pour créer un modèle similaire ici. Il viendra bien assez vite comme ça.

J'oubliais: les évangélistes comme les lobbyistes adorent ce genre de sujet et projet, source inépuisable de €€€€€... Mr Pesenti semble nous dire que le bonheur de son fils dépend de la french road ou d'une europe-road... Intéressant, j'ai du louper un épisode.

Si ma réponse un peu provocatrice apparaît négative avant tout, c'est parce que j'ai besoin que l'on me convainque des bienfaits d'une machine administrative à l'échelle européenne ;-) ...
commentée par JeffDeBourges Tétard déjanté (29 points) 31-Décembre-2017
Si tu parles de "machine administrative", c'est que mon idée est mal exprimée.
Ma 1ère approche est de développer la notion d'identité européenne et d'appartenance à l'Europe.
Sans remettre en cause les identités dans les états membres, ni parler d'états unis d'Europe, ni de fédéralisme .... top clivant.
La 2nde approche est de mettre en commun un système d'identification/authentification. Qui serait une 1ère brique de l'Europe de la défense, car l'Europe me semble très fragile face aux risques numériques.
Par facilité, les européens fédèrent leurs identités via Facebook, Gmail....
La 3ème est de simplifier la naissance d'entreprises au niveau européen (leur permettre de ce connecter aux spécificités de chaque état, taux de taxe, impôts, quantités maximales, produits illicites etc....). Mais aussi d'obliger les GAFAM et autres prédateurs Uber, BnB... à s'y connecter.
Au fait, si l'Europe ne crée pas ses propres géants du web, les GAFAM, BATX pour Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomi  ou bien les Natu (Netflix, Airbnb, Tesla, Uber) vont continuer à nous piller ;-)
commentée par eric Batracien fou (256 points) 10-Janvier-2018
Oui dans le sens que tu évoques l'Europe est une très précieuse entité... Par exemple, je crois qu'on en a parlé ailleurs, pour les jeunes, de l'apprentissage à l'échelle européenne de même qu'un Erasmus pour tous - universitaires ou pas - sont des idées brillantes à pousser en avant.
Tes trois propositions ont du  sens et renforceraient la notion d'appartenance européenne. Le 'pillage' économique est lui un mal sans frontière face auquel une vraie résistance doit s'organiser...

Là où c'est difficile avec le genre de propositions que tu fais, c'est comment aller de l'avant, avec qui, comment formuler et relayer des choses concrètes ... Si quelqu'un a des bonnes idées ...
0 votes
répondu par cjobim Crapaud fou (49 points) 10-Janvier-2018
J'aime bien l'idée d'un GAFAM européen, ce serait l'occasion de créer une version de Facebook qui soit plus respectueuse de nos données privées, potentiellement open source, et qui permette de mieux contrôler ce qu'on y voit. la Russie et la Chine le font bien avec VKontakte et Wechat.
+1 vote
répondu par JeffDeBourges Tétard déjanté (29 points) 15-Janvier-2018
Pour information, ils viennent de créer un asso 1901 nommée French-Road dont la "vocation" est de développer une "trajectoire européenne" .

Bon, je suis sceptique car ils demandent 50€ pour adhérer.

Ci dessous ma 1ère réaction à ce lancement.

Si le sujet vous branche/intéresse, rejoignez moi.

Mon user LinkededIn "Jean-François Gabarren"

=> On la crée cette cohorte dédiée ?

Crapauteusement votre,

----
Emmanuel j'avoue ne pas bien comprendre en quoi l’appellation  FRENCH-ROAD donne une trajectoire européenne.
De même, en disant "Sur le modèle Estonien, X-ROAD, nous pouvons faire mieux" (sic ! Faire mieux = refaire, non ?) va dans le sens d'une trajectoire européenne.
Qui plus est vous vous lancez sur le détail (la carte à puce) alors que le cœur du sujet est le backbone qui gérera les Ids, la sécurité, la traçabilité, le cloisonnement...  Que ce soit basé la X-Road estonienne/finlandaise, dont la gouvernance est opaque et semble développée à l'ancienne (diag en V, sans automatisation des tests...) ou sur son fork UXP (un code fermé géré par Cynernetica ).
And cherry on the cake (Shakespeare language is so cute, no ?), il faut cotiser 50 € pour voir sa carte dédicacée ?
Déçu car j'attendais une démarche européenne sur laquelle chaque état membre pourrait s'appuyer, avec une carte d'identité numérique européenne.
Bref un truc qui donnerait du sens à l'appartenance européenne.
Même si le 1er cas d'utilisation aurait été le programme Erasmus (que le PR veut étendre)
Conçu, mis au point et déployé au niveau européen.
Un système d'identification/authentification européen, qui serait une 1ère brique pour l'Europe de la défense.
Imagine juste que les banques centrales des états se connectent à ce backbone pour offrir (gratuitement pour les vendeurs) un service comparable à Paypal et voilà les GAFAM, BATX et Natu plus facilement taxable là où elles réalisent du CA.
Cela permettrait aussi de lutter contre la fraude à la TVA, contre les "appartements AirBnB" etc...
Et là aussi les consommateurs et citoyens européens y adhéreraient.
commentée par eric Batracien fou (256 points) 15-Janvier-2018
JF ton argumentation me semble tenir la route. En même temps la French road a l'air de se positionner très peu dans la noble vision d'une identité européenne mais bien plus défendre son pré carré... N'hésite pas à faire un peu de tamtam sur coa.crapaud-fou.org si tu veux créer un groupe pour la bonne cause.
commentée par OChapelle Crapaud déjanté (166 points) 15-Janvier-2018
Je ne comprends pas tout à ce qui se dit là, mais j'ai quand même une remarque : en politique ou en géopolitique, la réponse est toujours venue après la question et les outils après la décision. Cette règle historique peut changer - soyons révolutionnaires, que diable - , mais à l'échelle européenne, avec les difficultés décisionnaires qui y règnent, je pense qu'on est parti pour n'attendre qu'un siècle ou deux. Désolé d'être pessimiste, sur ce coup-là. Et j'avoue que je préférerais une Europe du libre à un Gafam européen, moi aussi.

Bienvenue à toi
Crapaud Fou

Vous avez une idée folle après avoir lu le manifeste du Crapaud Fou? Proposez-la ici et recueillez les opinions des autres crapauds fous.

Rejoignez aussi la mare aux crapauds pour des discussions en direct.
...