Un pavé dans la mare

+2 votes
346 vues
posée par christin Batracien fou (295 points) 27-Mars-2018 dans Enthousiasme
recatégorisées par christin 07-Avril-2018
Le genre de propos de l'article précédent est un pavé dans la marre. J'ai volontairement noirci le tableau, car en effet il y a des héros qui se décarcassent pour essayer de faire changer le cours du destin. Ce matin encore, aux infos du matin, une jeune femme expliquait qu'elle menait une guerre contre la pêche industrielle qui détruit les fonds marins. Je passe les détails, mais nul doute que cette femme est un héros. Lorsqu'elle a démarré son association, elle ne s'attendait pas à devoir mener une guerre. Vous rendez-vous compte de la force du mot ?

C'est cela que je voulais dire en parlant de "nous les terriens". Evidemment que nous avons beaucoup de héros qui se battent bien avec les moyens du bord. Heureusement. Cependant, il est grand temps de nous organiser sérieusement à l'échelle de l'industrie, du commerce et de la consommation mondiale. Le plan que nous devrons fournir doit pouvoir renverser la tendance destructive. Il n'est plus suffisant de dire "l'espèce humaine est en train de détruire la Terre". Le dernier message que j'ai entendu à ce sujet était de Yann Arthus Bertrand. C'était glaçant ! Mais il a raison.

En ce qui concerne le titre "Comment faire intégrer la situation précaire de la Terre", c'est exactement cela. Les terriens représentent une population de 7 milliards d'êtres humains en constante augmentation. Le titre signifie "comment faire intégrer à ces 7 milliards de terriens le fait que nous pillons les ressources de notre unique planète = situation extrêmement précaire ? Comment on fait ? Pour compliquer la tâche, nous devons faire intégrer à ces sept milliards d'habitants un plan d'action dont le résultat donnera une planète réhabilitée et un équilibre Homme - Nature.

La question est-elle bien posée ?

4 Réponses

0 votes
répondu par eric Batracien fou (256 points) 27-Mars-2018
Oui la question est bien posée; excellente et essentielle. Je partagerai mes éléments de réflexion en commentaire à ton sujet principal .

(PS: marre c'est pour 'j'en ai marre' et mare c'est pour les crapauds ... un petit r change tout ;-)
commentée par christin Batracien fou (295 points) 27-Mars-2018
Oups! Merci, c'est corrigé. Ok, j'attends tes commentaires et si d'autres crapauds-fous veulent nous rejoindre, vous êtes les bienvenus.
0 votes
répondu par Rubujeto Crapaud déjanté (236 points) 03-Aout-2021

Puisque tu évoques le photographe Yann Arthus Bertrand, il a eu un entretien avec le mystérieux présentateur « Sky » sur l’émission « Thinkerview ». Le titre de cet entretien, « 50 ans d’Utopie ? », résume bien notre tendance destructive que tu as évoquée.

Partant de ce constat alarmant, j’aime bien trouvé les options envisagés qui pourraient nous faire sortir du pire scénario qui pourrait arriver aux espèces de cette planète. Voici une option qui ne manque pas d’ambition : « Ne pas polluer davantage, c’est bien… Mais dépolluer notre planète, c’est mieux ! »

0 votes
répondu par Goodiz Tétard déjanté (18 points) 17-Aout-2021
Comment faire intégrer à ces 7 milliards de terriens le fait que nous pillons les ressources de notre unique planète = situation extrêmement précaire ?

Excellente question.

D'autant que les explications devront être différentes selon les gens.
Je me souviens de ce tableau, lors du jour du dépassement... si on vit tous comme des indous, une demi-planète suffit à faire vivre ces 7 milliards d'individus. Si on vit tous comme en France, il en faut trois, si on vit tous comme aux Etats-Unis il en faut 5...

Il y aura donc bien plus d'explications et d'efforts à faire avec les gens qui vivent "comme des ricains" et ce où qu'ils soient sur la planète...
Et à ceux qui sont plutôt au style de vie indou, il faudra juste expliquer que non, il ne faut pas rêver du train de vie des autres. Ce sont ces gens-là qui ont raison, doivent montrer l'exemple et devenir le rêve de tout un chacun.

Je trouve ça fou que l'inde soit peuplé des gens les plus respectueux de la planète dans leur manière de vivre et que ce soit un des pays qui pollue le plus au monde parce que les pays qui vivent le moins respectueusement de la planète y envoient leurs industries polluantes et les déchets qu'ils ne veulent pas voir...

Alors oui, la question est excellente, elle est bien posée.
Mais il va falloir trouver plein de réponses.
Et la première à mon humble avis, ce serait que chacun gère ses poubelles... il y en a plus qui passeraient au zéro déchet.
0 votes
répondu par FrancoisD Crapaud fou (41 points) 01-Mars
edité par FrancoisD 02-Mars

La meilleure réponse que j'ai trouvée est ici : https://www.youtube-nocookie.com/embed/FoCN8vFPMz4


Arthur Keller – Les défis de notre temps : caractérisation systémique et stratégie systémique

Si cette conférence à CentraleSupélec ne vous suffit, je vous suggère d'amorcer votre démarche personnelle, en vous  posant la liste de questions (non exhaustive) suivante :

- est-ce que je peux me contenter de boire de l'eau du réseau (à condition d'avoir accès à de l'eau potable) : si oui, plus de bouteilles, plus de canettes, plus de boissons trop sucrées et les coûts de transport qui vont avec

- est-ce que je peux me passer d'une auto, même si les prix de l'épicier du coin sont bien plus élevés qu'au supermarché en périphérie de la commune : surcoût à comparer au coût de possession d'une auto

- est-ce que je peux me passer de voyager en avion (les croisières en bateau c'est pas mieux)

- est-ce que je peux me passer de téléphone mobile (c'est de plus en plus difficile)

- est-ce que je peux me passer du spectacle de la formule 1 ou autres sports mécaniques (il y a tant d'autres vrais sports)

- etc

Se passer de tout ce confort paraît rébarbatif, mais si 3% des populations aisées pouvaient y renoncer, cela aurait un impact significatif.

Bienvenue à toi
Crapaud Fou

Vous avez une idée folle après avoir lu le manifeste du Crapaud Fou? Proposez-la ici et recueillez les opinions des autres crapauds fous.

Rejoignez aussi la mare aux crapauds pour des discussions en direct.
...